Lyon

Trouvez le déclic avec Ismail Sadky !

J’ai eu l’occasion de rencontrer Ismail Sadky, fondateur des Déclics, une association aidant les jeunes à mieux développer leur potentiel pour trouver leur voie. La pédagogie d’Ismail, d’inspiration finlandaise a trouvé un réel succès auprès d’un public en questionnement sur son avenir.

1 – Peux-tu te présenter en quelques mots ?

12973294_578989932276026_9126570123741394791_o
Crédit photo : Les Déclics

 

Après l’obtention de mon Baccalauréat Technologique, et des études en technologie de génie électrique, j’ai préparé une licence de sciences de l’éducation à l’Université Lyon II Lumière où j’ai bénéficié  de l’enseignement de grands pédagogues tels que Philippe Meirieu et Michel Develay. Ce fut une révélation : l’articulation entre le domaine technique et l’enseignement m’apparut comme une évidence car j’ai toujours eu à cœur de transmettre mes connaissances. 

« L’articulation entre le domaine technique et l’enseignement m’apparut comme une évidence »

Aujourd’hui, je suis enseignant et formateur depuis quinze ans avec différents publics et je m’occupe depuis quatre ans de l’accompagnement pour amener un jeune à l’autonomie et la responsabilisation.

Avec l’association Les Déclics, je propose aux directeurs d’écoles un projet innovant qui s’appelle : Les Déclics-Libère ton potentiel . Je me suis associé avec des jeunes conférenciers, des entrepreneurs, des sportifs, des pédagogues et des coachs pour développer une méthode et un site internet. Ce projet a pour ambition d’aider les jeunes à se motiver, à être au clair sur leurs objectifs et à leur fournir des outils pour les atteindre.

2 – C’est quoi Les Déclics ?

 

16143577_723649911143360_2187416652179679612_o
Crédit photo : Les Déclics

Les Déclics, c’est une association fondée en 2012 qui entretient des liens étroits avec des pédagogues, des coachs, des sportifs de haut niveau, des artistes et des entrepreneurs pour partager une « ingénierie pédagogique » et un désir de transmettre.

En France 620 000 jeunes de 16 à 24 ans sont en situation de décrochage scolaire. Le coût estimé d’un décrocheur pour l’Etat est d’environ 230 000 €* sur une vie.

« Notre mission est d’aider les jeunes à développer leur confiance en eux, leur potentiel et leur motivation »

Notre mission est d’aider les jeunes à développer leur confiance en eux, leur potentiel et leur motivation, dans le but de leur donner envie de passer l’action et d’atteindre des objectifs qu’ils se fixent.

Nous proposons un parcours de sensibilisation à la motivation auprès de jeunes en créant des rencontres de personnes inspirantes dans des salles de classe afin d’ouvrir ouvrir le champ des possibles.

Il s’agit d’un parcours de sensibilisation en trois temps : une rencontre de personnes inspirantes pour créer le déclic, un show pour dynamiser l’envie et une formation TOP (Technique d’ouverture des possibles) proposant des ateliers sur des thèmes tels que la communication, l’organisation, la confiance et la connaissance de soi.

Capture d’écran 2017-05-29 à 12.22.51.png
Crédit photo : Les Déclics

Pour construire la pédagogique que je mets en place aujourd’hui, je me suis inspiré de ce que j’avais pu observer lors d’un voyage.

A la Toussaint 2012, je suis parti à la découverte du système éducatif finlandais avec une équipe pédagogique. Nous avons observé différents établissements pour pouvoir s’inspirer de leur modèle.

Comme beaucoup de pédagogues le soulignent, il est impossible de copier-coller ce modèle, cependant je pouvais me poser face à mes problématiques d’enseignant et répondre à cette question : Que puis-je utiliser dans mes pratiques, ma posture pour gagner en efficacité et être au-delà du principe d’inclusion ? 

Dans mon établissement, nous parlons souvent du « métier d’élève ».

« Ma pédagogie c’est surtout un travail sur l’estime en soi. »

Aujourd’hui, avec une expérimentation de 5 ans, entre une pédagogie alternative, la classe CARE (classe favorisant la responsabilisation et l’efficience des élèves) et l’association les Déclics qui aide les jeunes à croire en eux, je développe les ateliers Talkers : cultivez votre différence qui se base sur l’art oratoire afin d’activer le levier de la confiance en soi.

4 – Quel est ton public ?

« Les Déclics » est une association reconnue d’intérêt général qui propose des évènements pour les publics du système scolaire et des mouvements d’éducation populaire. Elle touche majoritairement des jeunes âgés de 14 à 20 ans, parfois en voie de décrochage scolaire. Nous sommes entrés en relation avec 3 collèges et 10 lycées de la Région lyonnaise.

5 – Comment mesures-tu les résultats de ta méthode ?

15872003_714840438690974_8267896662349199411_n
Crédit photo : Les Déclics

Nous avons recensé sur un panel de 114 jeunes de quatre classes et de quatre lycées différents, les enjeux qui apparaissaient comme le plus importants aux yeux des jeunes : Les deux premiers (à égalité) concernent la capacité à surmonter les échecs et la motivation. Le troisième concerne la confiance en soi.
Tableau de mesure de notre impact :

Sans titre

6 – Les Déclics c’est de la concurrence pour l’éducation nationale ?

 

16473397_727373914104293_1343843281950783400_n
Crédit photo : Les Déclics

« Les Déclics » nourrit l’ambition de rassembler des jeunes de différents établissements scolaires et de travailler ensuite avec eux, les Décliqués, en dehors de leur établissement, en présentiel ou en ligne.

A la demande d’enseignants, nous intervenons auprès de leurs élèves. En amont, l’atelier est préparé avec eux en fonction du terrain et des besoins spécifiques des jeunes et de l’équipe éducative.

En aval l’enseignant peut exploiter la séance à partir de pistes de prolongement ouvertes au cours du débriefing avec les intervenants.

Donc clairement : NON !

7 – L’association est en pleine restructuration, comment va-t-elle évoluer ?

 

16462988_726089177566100_3800185822846806184_o
Crédit photo : Les Déclics

L’association fédère une communauté hétérogène. Les jeunes décliqués, les intervenants, les pédagogues, les partenaires et les followers des réseaux sociaux.  Nous n’associons pas encore suffisamment les bénévoles faute de moyens pour le faire actuellement mais nous réfléchissons à la façon de les impliquer plus directement. Nous souhaitons aussi mener des actions qui nous permettent de rencontrer nos adhérents. Le conseil d’administration et le comité de pilotage encadrent et soutiennent l’ensemble des acteurs de l’association. Il est appelé à se développer, en particulier par la présence de représentants d’antennes régionales

8 – Un mot aux parents de cette nouvelle génération de déclicoeur?

Vous avez l’obligation, parents, de croire en vos enfants, tout en garantissant le cadre sécurisant.

9 – Tu as récemment organisé un atelier qui a connu un grand succès. Peux-tu nous en dire quelques mots ?

18928196_10213631586324520_1306882778_n
Atelier Talker – Crédit photo Les Déclics

Il s’agit de « Talker : Cultivez votre différence », qui est un atelier de prise de parole en public encadré par des membres de l’association Les Déclics afin de découvrir ses différentes formes. La langue est le socle de notre culture. Elle est le lien fédérateur entre les individus d’une société. Elle permet dans notre cas d’être utile pour inspirer les individus à passer à l’action sur des problématiques personnelles. Talker est un atelier ludique et pratique issu de cinq ans d’expériences d’orateurs venus de tous les horizons ( artistique, entrepreneuriale, coaching et éducatif).

Retrouvez les Déclics sur Facebook et leur chaine Youtube !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s